Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 30/09/15

Désintermédiation bancaire.-

Les entreprises dites FinTech, start-up technologiques opérant sur les moyens de paiement et services financiers, pourraient faire chuter, à l'horizon 2025, de 10 à 40% du chiffre d'affaires et de 20 à 60% des profits des métiers bancaires les plus exposés, tels que les services aux particuliers (crédit consommation, systèmes de paiement, gestion de fortune...) et aux PME (à qui les banques ont moins prêté pendant la crise), selon une étude Mc Kinsey publiée le 30 septembre.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top