Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 04/12/15

France toujours championne des prélèvements.-

Comme en 2013, la France se retrouve en 2014 deuxième, derrière le Danemark, au classement des pays développés affichant les prélèvements obligatoires les plus importants, selon une étude OCDE publiée le 3 décembre qui en calcule le niveau à 45,2% du PIB (+0,2 point annuel), soit un volume de 953 milliards d'euros. La moyenne des pays développés est à 34,4% du PIB (+0,2 point annuel). Plus que les impôts et taxes, c'est le poids des charges sociales, pesant pour 37% des prélèvements obligatoires contre une moyenne OCDE à 8%, qui disqualifie la France dans le classement. A contrario, l'IS ne représente en France que 6% des prélèvements obligatoires, contre 22% en moyenne OCDE. Depuis le début de la crise, la pression fiscale s'est reportée des entreprises vers les ménages (recettes IS passées de 2,9 à 2% du PIB entre 2007 et 2014, et d'IR de 7,2 à 8,4% du PIB).

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top