Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 02/06/16

La droite sénatoriale veut « muscler » la loi travail.-

La commission des affaires sociales du Sénat qui examine depuis hier le projet de loi travail veut « muscler » le texte en y réintégrant toutes les disposition initiales (indemnités prud'homales, périmètre national pour le licenciement économique, forfaits heures ou jour décidés par l'employeur dans les entreprises de moins de 50 . . .) abandonnées par le gouvernement pour tenter d'apaiser la grogne, mais aussi en y ajoutant le relèvement des seuils sociaux, la suppression du compte pénibilité, de la généralisation de la garantie jeune et du compte engagement citoyen ainsi que du mandatement syndical pour le TPE-PME.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top