Retour Publications d'expert | Publié le 20/02/15

Maîtriser le contrôle interne : un enjeu fondamental

Le contrôle interne, enjeu fondamental, concerne toutes les entreprises. L'ensemble des organisations sont concernées, même les plus petites. Nicolas Touchet, directeur associé Baker Tilly France, explique les principes de base à mettre en place.

Les organisations concernées et les enjeux

Les enjeux sont multiples, il s'agit pour l'entité notamment :

  • de garantir l'efficacité des activités;
  • de garantir la protection des biens ;
  • d'accroître la profitabilité ;
  • d'accroître la fiabilité des informations financières et opérationnelles ;
  • d'identifier et de gérer les risques, notamment de fraudes ou de dissimulation des erreurs commises.

 Le contrôle interne et l'environnement de contrôle : les principes

Il s'agit des mesures organisationnelles attachées aux processus et décidées par la direction :

  • un traitement, qui peut être manuel, informatisé ou automatique,
  • ou un enregistrement ; par exemple, la comptabilisation d'une facture.

Basé sur une approche par les risques, le « la » de l'environnement de contrôle est avant tout à l'initiative de la direction. L'ensemble des collaborateurs doivent être sensibilisés aux actions de contrôle :

  •  une autorisation ; par exemple pour un investissement, un engagement de dépenses...)
  •  ou un contrôle ; par exemple : informatisé/automatique, par un superviseur des états de rapprochement bancaire.

Le processus d'autorisation et de contrôle doit être permanent et, idéalement, formalisé. En valorisant l'intégrité, la transparence, la compétence et les bonnes pratiques, la direction crée un cadre favorable, qu'elle devra matérialiser sous forme de manuel de procédures écrites.

 Maîtriser la séparation des tâches : un gage de sécurité

Cette séparation des tâches est possible même dans les plus petites organisations. En effet, même s'il y a très peu de collaborateurs dans l'entité ou dans le service, il existe diverses possibilités de répartir les tâches.

Un des principes de base consiste à s'assurer qu'aucune transaction ne soit laissée aux mains d'une seule personne pour limiter les risques liés aux fraudes.

  • Retrouvez l'integralité de cet article sur les sites de boursica: boursica.com, gpomag: gpomag.fr et cristal banque

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top