Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 23/11/15

"Name and shame" sur les délais de paiement.-

La DGCCRF a publié sur son site Internet le nom de cinq entreprises problématiques en matière de délais de paiement, qui depuis 2009 ne peuvent pas dépasser 60 jours à partir de la date d'émission de la facture (ou 45 jours fin de mois). SFR et Numéricâble sont au top de ce classement et écopent d'une amende de 375.000 euros chacune. Paul Prédault (salaisons) et Comasud (matériaux de construction) se voient infliger des amendes de 100.000 et 87.900 euros. Egalement cité, Airbus compte déposer recours face au tribunal administratif, estimant que la DGCCRF attente abusivement à son image. Près de 25% des faillites de PME sont le fait des retards de paiement et 15 milliards d'euros de trésorerie leur seraient rendus en cas de respect des délais.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top